Au petit Bonheur du Livre

Forum pour partager des avis et critiques sur les livres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les hauts de Hurlevent d'Emily Bronte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LIZI
Admin
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 22/05/2009
Age : 38
Localisation : PARIS

MessageSujet: Les hauts de Hurlevent d'Emily Bronte   Dim 8 Jan - 15:45



Les hauts de Hurlevent est l'un des classiques incontournables à lire au moins une fois dans sa vie.
Personnellement j'ai en souc=venir d'avoir vu le film étant petite avec mes parents en noir et blanc. Il ne me reste que des bribes d'images et lors de ma lecture j'ai eu le reflexe de revoir en image le film. Mais je dois dire que les scènes que j'ai en souvenir je ne l'ai pas lu. Donc après avoir lu le livre je vais revisionner le film pour faire le compare.

Je m'y suis reprise à deux fois pour le lire. J'ai eu du mal à me mettre dans le contexte et l'ambiance.
Au début on a du mal à situer les personnages et de les mettre à leur place.
Ce n'ai pas un livre à lire entre deux taches quelques pages par ci par là. Il faut suffisamment s'encrer dans le livre pour se fondre dans l'ambiance et rester concentrer dans la lecture.
De plus il ne faut pas être dans une période morose pour lire ce livre car c'est une histoire très noire et très dure.
Les sentiments décrits sont le côté noir de l'être humain avec la vengeance, la méchanceté à l'état pure, la tristesse, la dureté, la moquerie et la violence.

Mais il y a un double sens à cette histoire, soit nous voyons l'histoire uniquement sous l'aspect de la noiceur des personnages ou nous prenons du recul et nous voyons que dans le fond il y a un fil conducteur qui est l'amour inconditionnel et passionnel qui porte la personne jusqu'à la folie.

En effet, ce livre raconte l'histoire d'un orphelin Heathcliff qui est reccueilli par Mr Earnshaw père pour l'élever avec ses deux enfants Catherine et Hindley.
Dès le début Hindley vous une haine pour ce Vaurien tandis que Catherine va éprouver une amitié toujours croissante jusqu'à en tomber amoureuse, sentiment ressenti réciproquement par Heathcliff.
A la mort de Mr Earnshax Hindley laisse libre court à sa haine pour Heathcliff et lui fait vivre un enfer sous son toit.
Heathcliff décide de partir et lorsqu'il revient quelques années plus tard, il s'apperçois que Catherine s'est mariée à Edgar Linton. Heathcliff était revenu dans le but de reconquérir Catherine et de l'emmener avec lui mais apprennant son alliance avec Linton, il voua toute son énergie à la vengeance d'une par pour Hidley Earnshaw et Edgar linton d'autre part.
De là, survient toute une série de mésalliance et de torture morale et psuchologique ainsi qu'une énorme tristesse et déprime collective.

Le dénouement de cett lugubre et sombre histoire est un peu inattendue dans le sens que malgré tous les efforts d'heathcliff à ruiner les deux familles Earnshw et Linton, il suvient un événement inattendu qui mais à mal tout ses efforts. Mais il faut aussi voir que durant toutes les années qui s'écoulent les sentiments de Catherine pour Heathcliff et réciproquement les sentiments d'heathcliff pour Catherine restent indemne et se renfocent. Un amour éternel et incommensurable pour perdurera même après la mort.

Toute cette histoire nous est comté par Nelly Dean lors de sa narration à Mr Lockwood, de séjour dans la maison de Grange dépendante de la résidence principale d'Hurlevent.

Note : 7/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheurdulivre.forumactif.com
 
Les hauts de Hurlevent d'Emily Bronte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Biographie Emily Bronte
» Emily BRONTE (Royaume-Uni)
» Les Hauts de Hurlevent (opéra de Bernard Herrmann)
» Les Hauts de Hurlevent chez Delcourt
» Emilie Brontë - Les hauts de Hurlevent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au petit Bonheur du Livre :: Chroniques et Lectures communes :: Chroniques-
Sauter vers: