Au petit Bonheur du Livre

Forum pour partager des avis et critiques sur les livres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Insatiable de Meg Cabot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LIZI
Admin
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 22/05/2009
Age : 38
Localisation : PARIS

MessageSujet: Insatiable de Meg Cabot   Sam 8 Oct - 14:03



C'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée.

Le thème abordé n'a rien d'original ni de très palpitant : une histoire d'amour entre une humaine et un vampire.
Mais ce n'est pas n'importe quel vampire ni une humaine quelconque basique.

Meena Harper est une humaine qui est anti vampire comme nul autre pareil. Elle ne sait pas la réalité de l'existence des vampire, et lorsqu'elle y est confrontée elle ne veut toujours pas y croire ni en entendre parler. Elle déteste le concept même des vampires et l'idéologie que se font les femmes d'être mordue par un vampire.
Le vampire lui est Le vampire par excellence, Lucien Antonescu est le seigneur des ténébres, le fils direct de Dracula en personne.

Leur rencontre fut des plus brutale et boulversante, Lucien a sauvée et protégée Meena d'une attaque d'une meute de Chauves Souris devant la Cathédrale Saint George. D'où venaient-elles, comment étaient-elles apparues de nulle part ?

Ce qui est plus attrayant dans le livre c'est la façon que Meg Cabot a d'aborder l'histoire, une façon comique avec une touche de pathétisme.

Meena Harper est une dialoguiste pour la série Insatiable qui est en concurrence directe avec la série Désir. Elle vit avec son frère qui est au chomage depuis un certain temps.
Meena est abassourdie le jour où son chef lui apprend que sa rivale Shoshona obtient la promotion à sa place. Et quand celle-ci lui annonce que pour rivaliser avec Désir, ils comptent mettre des vampires dans Insatiable car ils ne faisait plus beaucoup d'audience contrairement à Désir qui eux ont des vampires et qui explosent l'audimat.

Meena déteste les vampires, elle déteste l'enjouement qu'ont les gens vis à vis des vampires.
Mais un jour en promenant son chien une horde de chauve souris fonce sur elle, appeurée et croyant que son dernier jour était arrivé, elle est sauvée et protégée par un homme charmant et hypnotisant.
Lucien Antonescu, professeur en Roumanie en visite à New York pour le travail. Mais la vraie raison de sa présence est de mettre fin à une série de meurtres commis par ses pairs. Il va vite s'appercevoir que le vampire derrière tout ça n'est autre que son demi frère Dimitri qui formente un complot dans son dos pour lui ravir son trône.

Très vite, ils se lient et deviennent amant. Mais tout en ignorant que sa part que c'est une vampire.
Lorsqu'elle est mise devant le fait que c'est un vampire, elle ne veut pas le croire, elle s'entête à ignorer l'existence des vampires, pour elle ils n'existent pas. Malheureusement elle doit affronter la vérité le jour où elle doit survivre à une guerre entre clans de vampires.
Son comportement à ne pas voir la vérité en face est plus que pathétique car personne plus qu'elle n'est plus susceptible de croire en l'existence des créatures mythiques puisqu'elle même est dotée d'un don ou pouvoir. Pouvoir qui va vite faire pencher la balance dans le conflit Humains, vampires et Lucien. Conflit dans lequel intervient la Garde Palatine, notemment l'un de ses membres Alaric Wulf.
Ce que j'ai apprécié c'est le parallèle qui est fait entre l'histoire original de Dracula du Bram Stocker et l'aventure de Meena.
Le point commun entre la fiancée de Dracula (dans l'oeuvre de Bram Stocker) et de notre héroïne c'est leur prénom soit pas écrit de la même façon mais la même prononciation : Meena/Mina.
Dans ce livre on apprend beaucoup de détails sur le Dracula originel et pourquoi Bram Stocker a écrit le fameux livre.

Le personnage de Lucien devient très émouvant et touchant lorsqu'il raconte son histoire et son enfance, ce que son père lui a fait subir notamment sa transformation en ce qu'il est. Qu'il n'aspire qu'à vivre sa passion et son amour pour Meena.
Quand à Meena, elle est exaspérante et énervante. Elle ne fait que répéter Omondieu à tout moment, elle crie haut et fort à qui veut l'entendre qu'elle déteste les vampires et qu'elle ne veut même pas en entendre parler, mais quand il s'agit de Lucien Dracula, leur seigneur, elle ne répond plus de rien et ne lui résiste même pas une minute.
Quant au autres personnages à part Alaric qui est très présent et qui comme Meena retourne sa veste pour une question d'amour, les autres sont transparents et inintéressants.

C'est un livre qui se lit très facilement, le style d'écriture de Meg Cabot me plait beaucoup, il est fluide et les transitions entre chaque scène et chapitre sont totalement transparentes.

La fin n'est pas celle à laquelle je m'attendais, mais elle laisse entendre qu'il y aura une suite. Suite que je me ferai un plaisir de lire.

Note : 8 /10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheurdulivre.forumactif.com
 
Insatiable de Meg Cabot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KARA GILLIAN (Tome 2) LE SANG DU DÉMON de Diana Rowland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au petit Bonheur du Livre :: Chroniques et Lectures communes :: Chroniques-
Sauter vers: