Au petit Bonheur du Livre

Forum pour partager des avis et critiques sur les livres.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Raison et sentiments de Jane Austen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LIZI
Admin
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 22/05/2009
Age : 38
Localisation : PARIS

MessageSujet: Raison et sentiments de Jane Austen   Mer 14 Sep - 23:06



Raison et Sentiments est mon 3e livre de Jane Austen.
Je l'ai lu dans le cadre d'une lecture commune mais également dans le cadre de mon challenge de lire 5 oeuvres de Jane Austen d'ici la fin d'année.

Dans raison et sentiments, nous retrouvons l'univers typique de la littérature austinienne.
Les classes sociales, les préjugés quant à la fortune des différentes familles, etc.

Dans le pays du Norland où vit la famille Dashwood se produit un malheur.
Mr Dashwood meurt en laissant derrière lui sa 2ème femme avec ses 3 filles : Margaret, Marianne et Elinor et son fils unique, John de son premier mariage.
Toute sa fortune et tous ses biens reviennent à son fils ainé et unique selon la tradition et la bienséance. Mais il lui demande de lui faire la promesse de ne pas laisser sa belle-mère et ses soeurs dans le besoin ni dans la pauvreté.
Celui-ci tient sa promesse et voit avec sa femme comment leur subvenir à leur besoin, entre leur verser une rente annuelle ou leur payer une dote, etc.

Mais sa femme ne l'entend pas de la même façon. Etant très égoïste et avare, elle fait tout pour persuader son mari de ne pas s'appauvrir et de laisser sa fortune pour leur fils.
Entre temps Mme Dashwood, reçoit une proposition de Mr Middleton de louer un petit cottage affilié à leur résidence principale.
Mr Middleton adore avoir du monde chez lui. Avec sa femme, ils n'arrêtent pas d'inviter leur voisinage, Mr et Mrs Jennings et leur fille Charlotte notamment.

Mariane et Elinor sont désespérées de quitter Norland. Elles étaient heureuse et y vivaient une vie paisible. Marianne avait droit à une cours de la part du colonnel Brandon et Elinor recevait une cours d'Edward Ferrars.
Lorsqu'elles arrivent dans le Devonshire, lors d'une promenade, Marianne fait une chutte, elle reçoit du secours inattendu de Mr Willoughby, un charmant jeune homme au premier abord. De là une joyeuse cours se fait entre Mariane et Willoughby. Elinor repproche à sa soeur de ne pas respecter les murses et coutumes et les codes de bienséance, de trop montrer ses sentiments. Et cela dans tous les domaines, elle ne fait preuve d'aucun civilité dès qu'elle pense quelque chose d'une personne elle n'hésite pas à le dire haut et fort.
Notamment sur les Middleton, elle leur repprochent d'être trop envahissants et que le fait de leur louer le petit cottage ne leur donnaient pas le droit de les contraindre à venir à toutes leurs réceptions ou tous leurs repas. Marianne ne fait aucun effort de ce côté et n'hésite pas de froisser ou vexer ses interlocuteurs. Elinor doit tout le temps rattrapper les bévues de sa soeur.
Elinor est la raison incarnée, elle n'est pas assez spontanée, elle réfléchie tout le temps à ses faits et gestes et sa manière de se tenir.

Ce qui caractérise les deux jeunes filles sont la Raisson et les sentiments, Marianne manque un peu de raison tandis que Elinor ne montre pas assez ses sentiments.
Cela va leur jouer des vilains tours et notamment des trahisons de la gente masculine.

En effet, après une gentille cours de la part de Willoughby envers Marianne, celui-ci s'en va sans donner plus de précisions ni d'explications.
Tandis qu'Elinor est triste car elle avait de très bons rapports avec Edward Ferrars à Norland pendant de longs mois.
Mais lors de son séjour à Devonshire, elle fait la rencontre des soeurs Steele, Lucy l'ainée lui apprend que depuis 4 ans, elle est fiancée à Edward.
Aprsè avoir fait une annlyse de la situation et de circonstences, est convaincue que Edward est amoureux d'elle et non de Lucy.
Marianne aussi avait un courtisan à Norland en la personne du Colonnel Brandon. Celui-ci leur rend visite dans le Devonshire et lorsqu'il voit les sentiments de marianne envers Willoughby en a le coeur brisé, mais il ne compte pas s'avouer vaincu aussi facilement.

Les 2 hommes Edward Ferrars et Willoughby sont sous la dominance de leur mère. Et toutes les deux refusent que leur fils se marie en dehors de leur conditions. Et malheureusement ni Lucy, ni Elinor et ni Marianne ne sont de conditions élévées. Elles sont de conditions modestes.

Que va-t-il advenir des Soeurs Dashwood ? Vont-elles faire preuve de plus de raison et de sentiments pour améliorer leur condition.
Vont-elles enfin être raisonable pour l'une et sentimentale pour l'autre ?

Le style de rédaction et de description dans le détail des ressentis des personnages et des situations est tout à fait du style Austinien, on est très vite pris dans l'intrigue et ancrée dans l'histoire. La lecture se fait facilement malgrè un contexte et un parlé ancien.
Malgré tout j'ai préféré Orgueil et préjugés.

La fin m'a étonnée dans le sens de l'innatendu. Durant l'histoire, nous avons suffisemment de rebondissements et de suspens pour ne pas s'attendre au dénouement.

Note : 8/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonheurdulivre.forumactif.com
 
Raison et sentiments de Jane Austen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RAISONS & SENTIMENTS de Jane Austen
» [Jane Austen]Raison et sentiments
» Jane AUSTEN - Raison et sentiments
» Duel Jane Austen n°22 : S&S (Ang Lee) vs P&P (Wright)
» Comment avez-vous découvert Jane Austen?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au petit Bonheur du Livre :: Chroniques et Lectures communes :: Chroniques-
Sauter vers: